La ministre de l'Education nationale, Nouria  Benghabrit s'est réunie, dimanche au siège de son département, avec des  partenaires sociaux signataires de la charte d'éthique du secteur, à la  demande de ces derniers, indique un communiqué du ministère.

 

Il s'agit de la Fédération nationale des travailleurs de l'Education  (FNTE), du Syndicat national autonome des personnels de l'administration  publique (SNAPAP), du Syndicat national des corps communs et ouvriers  professionnels de l'Education nationale (SNCCOPEN), du Syndicat national  autonome des professeurs de l'enseignement primaire (SNAPEP), de la  Fédération nationale des associations des parents d`élèves (FNAPE) et de l'Association nationale des parents d'élèves (ANPE), selon la même source. La rencontre porté sur "les derniers développements survenus dans le  secteur de l'Education nationale, sur fond de la grève illimitée et de ses  répercussions sur la scolarité des élèves", a indiqué la même source,  précisant que les représentants des syndicats et associations avaient  proposé de "mener une action commune au profit des élèves consistant à les  sensibiliser à rester au sein de leurs établissements éducatifs et à les  exhorter à ne pas adhérer à des actions qui ne servent pas leurs intérêts  pédagogiques". Des préoccupations socio-professionnelles communes entre les différents  partenaires sociaux du secteur de l'Education nationale ont également été  débattues lors de cette rencontre.

APS