Le Premier ministre de la République de Corée,  Lee Nak-yon, s'est offert une visite touristique au Musée national des  Beaux-Arts et au Jardin d'Essai du Hamma à Alger, durant laquelle il a pu  apprécier la richesse et la valeur de ce que recèlent ces deux sites  exceptionnels du patrimoine culturel et botanique, à la dimension  universelle.

 

Accompagné du ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, ainsi  que des membres de la délégation l'accompagnant durant sa visite en  Algérie, Lee Nak-yon a entamé sa virée récréative par le Musée national des  Beaux-arts, sis au quartier Mohamed Belouizdad.  Tout au long de sa découverte des précieux objets que renferme ce musée,  le haut responsable sud-coréen a reçu, par la directrice de  l'établissement, Dalila Orfali, des éclairages instructifs sur des  collections et des oeuvres particulières. Il a pu ainsi se faire une idée sur, entre autres, des pans de l'histoire  d'Alger au travers d'une exposition d’estampes avant de prendre  connaissance des nombreuses salles dédiées aux différentes collections  d’art, de diverses époques et origines. Le Premier ministre a, en outre,  été conduit vers la bibliothèque d’art spécialisé dudit musée, pour y  prendre connaissance des oeuvres exposées de Baya, une des figures féminines  les plus en vue de la peinture algérienne. Considéré comme l'un des plus grands musées d'art d'Afrique (4.200 m2) et  ouvert au public depuis 1930, le musée des Beaux-Arts renferme pas moins de  8.000 pièces exposées au public, dont 1.500 au cabinet des estampes et 800  autres de sculptures. Depuis le balcon du musée des Beaux-Arts, le Premier ministre sud-coréen,  ainsi que la délégation de son pays, ont été conviés à apprécier la vue  pittoresque donnant sur le Jardin d’Essai du Hamma, seconde escale de cette  sortie algéroise. Des informations sur les différentes caractéristiques de  ce site y ont également été fournies aux hôtes de l’Algérie. Ces derniers  ont pu ainsi découvrir les jardins français et anglais composant ses ailes  principales ainsi que les multiples allées agrémentées d’espèces florales  d’une variété exceptionnelle, dont des washingtonias (palmiers), des cocos,  des dragonniers, etc.    Créé en 1832 et s'étalant sur 32 hectares, le Jardin d'Essai du Hamma  est réputé pour sa luxuriante végétation et sa riche faune, dont des  espèces rares et sauvages en provenance d’Afrique et d’ailleurs, faisant de  ce site d'acclimatation un des plus importants au monde. Pour rappel, le Premier ministre de la République de Corée, Lee Nak-Yon, a  entamé dimanche une visite officielle de trois jours en Algérie.

 N.A