Imprimer
Catégorie : Regions

L’étude technique portant sur le transfert de l’eau potable de la région de Hassi Lefhal (wilaya de Ghardaïa) vers Ouargla vient d’être finalisée, a-t-on appris auprès des services de la direction des Ressources en eau (DRE) d’Ouargla.

Ce projet a été suggéré au terme d’une série d’études réalisées en 2010 par l’Agence nationale des ressources hydriques (ANRH) et ayant identifié des champs de captage dans la région de Hassi-Lefhal, riche en ressources hydriques de qualité, et leur éventuelle exploitation pour l’approvisionnement de la ville de Ouargla et ses environs en eau potable, a précisé le chef de service de mobilisation des ressources en eau à la DRE, Abdelkader Merghad. Le lancement de ce projet, dont l’étude a été réalisée pour dix (10) millions DA, par le bureau d’études polytechniques d’Ouargla après avoir obtenu en 2015 l’aval du ministère de tutelle, est prévu dès mobilisation du financement nécessaire (estimation initiale de 32 milliards DA), a-t-il ajouté. Ce projet, dont les délais de réalisation sont fixés à trois ans, devra assurer une dotation en eau de 75.000 M3/jour puisée de 32 forages de 400 m de profondeur à réaliser dans la région de Hassi-Lefhal (120 km Sud de Ghardaïa). Susceptibles de générer plus de 300 emplois au lancement des travaux, le projet prévoit la réalisation de 160 km en doubles canalisations (2) d’adduction, un complexe hydraulique et quatre (4) réservoirs d’eau de 2.000 m3 chacun. L’opération vient en application des instructions du ministère de tutelle portant diversification des ressources en eau potable pour l’approvisionnement de la wilaya d’Ouargla, outre celles produites par les stations de déminéralisation, selon le même responsable. Le secteur des ressources en eau dans la wilaya de Ouargla poursuit les travaux de rénovation et d’extension du réseau d’eau potable à travers les différentes communes pour améliorer les prestations de service et répondre aux exigences induites par l’extension urbaine que connait la wilaya.

APS