Imprimer
Catégorie : Regions

Les entreprises "Ceram Decor" et "SFS",  spécialisées dans la fabrication d'appareils électriques et de lampadaires,  ainsi que le complexe "Global Group", implantés à Batna ont suscité un  grand intérêt chez les visiteurs au Salon de la production locale des  Aurès, qui a ouvert ses portes, dans la grande salle des  expositions "Asahar".

Malgré la variété et la qualité des produits proposés durant l'édition  2018 de cette manifestation, à laquelle participent environ 40 entreprises  issues de 10 wilayas, ces 3 entreprises qui ont réussi le pari  d’exporter leurs produits à l'étranger, ont attiré l'attention et attisé la  curiosité des visiteurs, dont certains ont affirmé, à l’APS, que cela  représente un "saut qualitatif" pour le Salon, lequel vise principalement,  selon Mabrouk Bezzaz, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie,  CCI- Aurès, à promouvoir le produit national. Concernant le complexe Ceram Decor, spécialisé dans la confection de  céramique de toutes sortes, domicilié dans la zone d'activités Draâ Ben  Sebbah, dans la commune de Tazoult, il a procédé à sa première exportation  de dalle de sol "premier choix" au cours du mois de septembre dernier vers  la Jordanie et la Libye, a-t-on noté. Selon le gestionnaire du complexe, Amine Maala, cette entreprise privée a  conclu des accords commerciaux prévoyant l'exportation de ses produits vers  la Jordanie pour une période, renouvelable, s’étalant jusqu'à août 2019,  ainsi que vers la Libye et la Mauritanie. Quant à l’entreprise SFS, spécialisée dans la fabrication d'appareils  électriques et de lampadaires, elle a procédé à une première exportation de  certains de ses produits constitués d'isolateurs électriques (60 000 volts  et 220 000 volts) il y a un mois à Bamako (Mali), alors qu’une opération  similaire est "en préparation" en direction de Ouagadougou (Burkina Faso),  a révélé son responsable, Lekhmissi Si Mohamed. Il a également fait savoir que cette entreprise, située dans la zone  d'activités de la commune d’El Maâdhar, s'efforce de s’introduire davantage  sur le marché africain, après les accords conclus avec le Mali et le  Burkina Faso, d'autant plus, selon lui, que "SFS" est "la seule entreprise  en Afrique à fabriquer des isolateurs électriques 60 000 volts et 220 000  volts". Il a ajouté à cet égard: "Cela augmentera sans doute nos chances, en plus  d’avoir établi des contacts au Soudan, au Niger et en Côte d'Ivoire". Pour sa part, le complexe "Glogal Group" a récemment commencé, selon la  responsable de la communication, Khamssa Boutitaou, à exporter vers la  Mauritanie, à travers ses filiales Hyundai (montage d’autobus et de  camions) et Kia Algeria spécialisée dans le montage de voitures. De son côté, Samir Maâli, président du CCI-Aurès, a indiqué que ce Salon  était axé sur l'industrie algérienne, en particulier locale, telle que  l'industrie mécanique et le montage de voitures, camions, remorques,  tracteurs agricoles, grues ainsi que la céramiques et l'industrie de  l’électroménager. Un stand a été, par ailleurs, consacré aux Douanes afin d’orienter les  propriétaires d’entreprises et les producteurs aspirant à exporter leurs  produits, conformément aux procédures et aux lois en vigueur dans ce  domaine. Cette manifestation, qui se tient au centre-ville de Batna, jusqu’au 11  novembre en cours, connait depuis son ouverture une importante affluence de  visiteurs.

APS