Imprimer
Catégorie : Regions

La wilaya de Djelfa dispose d’un important  programme de développement économique visant le développement de  l’électrification rurale en son sein, a-t-on appris, auprès de ses  services.

L’importance de ce programme a été réitérée, à l’occasion d’une visite  d’inspection dans les communes de la daïra d’Ain IIbel (sud de Djelfa),  durant laquelle le wali Toufik Dhif a fait part de la programmation à la  réalisation d’un réseau de prés de 560 km d’électricité rurale, attendu à  la distribution au profit des exploitations agricoles "en toute  transparence devant les élus et les présidents des APC", a t-il informé. Il a, également, fait part de l’intention des services de la wilaya  d’introduire une demande auprès des autorités centrales concernées, dont le  ministère de l’Agriculture, du Développement rurale, et de la Pêche, dans  l’objectif de renforcer l’électrification rurale à Djelfa, en tant que  secteur sensible essentiel à la promotion de l’agriculture, a-t-il estimé. Cette visite d’inspection à Ain Ibel a constitué une opportunité pour le  constat de l’avancement d’un nombre de projets de développement (éducation,  sante, jeunesse, tourisme, sport) au niveau des communes de cette région,  dont les citoyens ont présenté, au wali, leur doléances et préoccupations. A la fin de sa visite, le chef de l’exécutif a instruit les responsables  locaux de l’impératif d’accélérer le parachèvement de nombreux projets en  relation avec l’amélioration du cadre de vie du citoyen, avant une réunion  avec les représentants de la société civile, qui lui ont exposé les  problèmes rencontrés par leurs communes respectives( Zeccar, Medjbara et  Taàdhimt), notamment en matière de sante, agriculture, emploi, jeunesse et  sport.

APS