Les participants à la journée d’étude  organisée, par la chambre de commerce et d’industrie, CCI- EL Biban  de Bordj Bou Arreridj ont souligné la nécessité de redynamiser le port sec  de Tixter et d’en faire un mécanisme de soutien à l’investissement.

Lors de son intervention, le président de la chambre de commerce et  d’industrie de Bordj Bou Arreridj, Radjah Belouahri a déclaré que les  activités de cette zone logistique se limitaient à l’heure actuelle aux  opérations d’import-export de containers en attendant d'y voir la création  d’espaces de stockage et de conditionnement notamment en ce concerne les  produits agroalimentaires. Il a, à ce sujet, évoqué le projet d’extension de ce pôle sur 30 hectares  qui permettra la création d’une zone dédiée à la réception des frets aériens affirmant que ce projet revêt "une importance capitale" pour les  opérateurs économiques et permettra de booster les exportations des  produits périssables. De son côté,  le représentant du directeur régional chargé des techniques au sein de la direction des Douanes, Mohamed Nabi a rappelé que  le port sec de Tixter occupe "la première place à l’échelle nationale en  matière d’exportation de produits électroménagers et agricoles". Il a par ailleurs affirmé que la direction des douanes a mobilisé tous les  moyens humains et logistiques pour offrir toutes les conditions nécessaires  aux opérateurs économies en matière de services et ainsi encourager exportations hors hydrocarbures faisant état de l’existence d’une aile  consacrée aux opérations d’exportations des produits agricoles et  périssables. Au cours cette journée, plusieurs communications ont été présentées, elles  étaient axées essentiellement sur les procédures de facilités douanières  relatives à l’import-export, la promotion des exportations hors  hydrocarbures et le développement du transport multimodal vers le port de Tixter. Les participants ont aussi débattu des procédures de transit des produits  alimentaires et le renforcement du transport de marchandise par la voie  ferrée ainsi que les opportunités de complémentarités logistiques. Cette journée a été organisée par la chambre de commerce et d’industrie  les Bibans en collaboration avec la direction locale du commerce l’inspection locale des Douanes et l’entreprise portuaire de Bejaia. Le port sec de Tixter est à 24 km du chef-lieu de wilaya et sa dynamique  zone industrielle, à 41 km du chef-lieu de la wilaya de Sétif, à 7 km de  l'autoroute, à 9 km de la RN5 et limitrophe de la voie ferrée.

APS