Imprimer
Catégorie : Regions

Le ministre de l’Intérieur, des  Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui  a insisté, à Sidi Bel-Abbès, sur le rôle des autorités locales  de réunir les conditions pour attirer l’investissement créateur de la  richesse et de l'emploi.

Lors d’une rencontre avec la société civile locale au terme de sa d’inspection dans la wilaya, le ministre a exhorté les autorités locales à réunir toutes les conditions pour attirer des projets créateurs de et d’emploi par des entreprises économiques privées ou publiques. "On ne  peut pas compter uniquement sur la fonction publique pour créer des postes  d’emploi. Nos jeunes qui doivent faire preuve d’esprit d’entreprise et  d’initiative trouveront tout le soutien et l’accompagnement pour  concrétiser ses projets", a-t-il martelé.  "Nos collectivités locales doivent jouer un rôle leader dans ce domaine veillant à la valorisation de nos biens, à l'adoption d'une approche  économique à exploiter pour booster leur rendement et améliorer leurs  recettes", a-t-il ajouté. "Les mécanismes de création de la richesse ont été mises en place dont les  zones industrielles et les mini zones d’activités et nécessitent un  accompagnement à travers des programmes de formation et des  pratiques pour  exploiter les investissements et les équipements publics de proximité avec  la participation d’investisseurs privés suivant la stratégie mise en par l’Etat pour ouvrir des perspectives d’investissement et trouver de  nouvelles alternatives à  la politique de rente", a encore souligné le  ministre. Noureddine Bedoui a également sommé les autorités locales de conduire le  développement en ouvrant le champ devant l’investissement et en accordant  des facilités administratives et fiscales à tous les jeunes porteurs de  projets notamment dans les nouveaux créneaux des énergies renouvelables, de  la modernisation et autres. Des opportunités pour  les entreprises à  devenir partenaires dans la concrétisation sur le terrain, surtout que Sidi  Bel-Abbès a de l'ascendance dans les technologies innovantes, et l'agroalimentaire qui  nécessitent l’orientation des jeunes vers une  meilleure exploitation de ces atouts. Dans ce sens, le ministre a invité les jeunes à profiter des occasions  offertes par l’Etat à la faveur des programmes de développement et de  soutien initiés par le président de la République dans tous les secteurs où la priorité leur est accordée pour faire valoir leurs compétences dans  la concrétisation de leurs objectifs et de leurs ambitions et acquérir une  formation de qualité les aidant à construire leur avenir et à contribuer efficacement à l’épanouissement de leur pays. "L’avenir est devant nos jeunes et le dernier mouvement décidé par le  président de la République dans le corps des cadres supérieurs au niveau  local est la preuve de la volonté de rajeunissement de nos administrations  en ce qui concerne les postes de responsabilité et le renforcement de la  présence féminine", a déclaré Noureddine Bedoui. "L’Algérie est un pays de  richesses interminables et la main d’oeuvre qualifiée doit être exploitée a-t-il ajouté.  En réponse aux préoccupations des représentants de la société civile, le  ministre a souligné que le train du développement national prôné par le  président de la République est sur de bons rails en voyant ce qu'a été  réalisé à Sidi Bel-Abbès comme bond qualitatif au profit de sa population  dans divers domaines. La wilaya sera renforcée par d’autres projets de raccordement au réseau du  gaz de ville, d'électrification rurale, d'amélioration urbaine, de  réaménagement des routes de wilaya et vicinales, de  suppression des noirs en matière de protection contre les risques d’inondations, d'aide à l’habitat rural et autres projets qui auront un impact positif direct sur  la vie des citoyens. Noureddine Bedoui a aussi affirmé "les projets de développement se  poursuivront. Nous sommes en période de mise à niveau de nos  infrastructures et de nos stratégies suivant les normes internationales vigueur".  "Réaliser la prospérité à nos concitoyens est la responsabilité de tous  avec l’élaboration de programmes de développement des régions du Sud, des  Hauts plateaux et des zones frontalières et montagneuses qui constituent la  priorité des priorités", a-t-il ajouté, annonçant l'adoption d’une liste  préliminaire comportant, entre autres, la réalisation et la réhabilitation  des zones industrielles et des zones d’expansion touristique (ZET),  l’exploitation des entreprises classées.  L'opération est en cours pour recenser toutes les décisions afin de créer  une dynamique de développement et accorder des facilités aux et aux citoyens au niveau local. Une option qui sera renforcée davantage  dans le nouveau code des collectivités territoriales, a-t-il fait savoir. 

 L’Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur  

Le ministre de l’Intérieur, des  Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui  a affirmé, à Sidi Bel-Abbès, que "l’Algérie est sur de bons  rails vers un lendemain meilleur et prospère". "Nous avons payés cher la paix et la stabilité dans un passé récent et nul  ne peut se permettre de déstabiliser le pays", a déclaré le ministre, d’une rencontre avec la société civile au terme de sa visite d’inspection  dans la wilaya. L'Algérie vit aujourd'hui dans la stabilité et la sécurité dans un  contexte de défis croissants en matière de sécurité régionale et  territoriale, a-t-il encore souligné, expliquant que tout ce qui a été  réalisé n’est pas fortuit mais grâce à la réconciliation nationale qui a  instauré les valeurs de tolérance et de réconciliation avec soi et l'autre faisant de l'Algérie "une école" dont s'inspirent des pays et  peuples en quête de liberté, de paix et de stabilité.  "Cette réconciliation a été possible grâce à la vigilance et à la  mobilisation de tous les corps de sécurité à leur tête l’Armée nationale  populaire (ANP) donc les valeurs sont un précieux acquis à préserver", a  rappelé le ministre. D'autre part, Noureddine Bedoui a exhorté les jeunes "à conscience des dangers qui guettent l’Algérie de l’intérieur et de  l’étranger, à ne pas se lasser guider par des voix de l'extérieur et à  protéger notre identité nationale et les constantes de notre nation".  "Après le triomphe de l'Etat et de ses institutions sur le terrorisme, qui  a été banni de la société, nous devons être conscients des dangers qui  menacent notre pays sous différentes appellations portant atteinte à sa  stabilité et nous devons avant tout prémunir nos enfants et les protéger  des idées qui sèment systématiquement le désespoir et la perte de en soi", a-t-il ajouté. Le ministre a fait remarquer, au passage, que beaucoup de jeunes sont  aujourd'hui des chefs d’entreprises réussis et d'autres s'illustrent   chaque années sur la scène internationale dans tous les domaines avec une  formation de base et de haut niveau algérienne à cent pour cent. "Nous vivons une étape décisive marquée par la concrétisation de profondes  réformes politiques décidée par le président de la République dans la  dernière révision de la constitution élargissant les libertés, les droits des citoyens, préservant les richesses nationales et  rationalisant au profit des générations montantes. Des valeurs contenues  dans une feuille de route inspirée de la vision du président de la  République d'une Algérie sécurisée, prospère et forte avec des institutions  solides", a encore déclaré Noureddine Bedoui. "Chacun est tenu de respecter les institutions de la République. Nous  ferons face par la force de la loi à tous ceux qui osent leur porter  atteinte et qui s'en servent", a-t-il ajouté, affirmant que l’Etat protège,  avec toute rigueur et par les textes de loi, tous ses agents, ses élus, ses  imams et tous ses fonctionnaires et que la justice est à la parade contre  tout contrevenant.

APS