Les participants aux assises régionales ouest  du tourisme, organisées au palais de la culture de Tlemcen, ont  recommandé à l’issue de leurs travaux d’ateliers, d’oeuvrer pour un tourisme  de qualité qui renforce la destination Algérie et qui soit un facteur de  croissance et de valeur ajoutée.

Ces assises, auxquelles ont prit part des responsables du ministère du  Tourisme, des élus, des représentants de plusieurs secteurs d’activités,  des opérateurs et des agences de voyage des wilayas de l’ouest du pays, ont  permis également aux participants de proposer la diversification de l’offre  touristique nationale en procédant au recensement du potentiel de chaque  région de même que l'élaboration de programmes de médiatisation pour faire  découvrir toutes les richesses que comptent le pays . Ils ont, par ailleurs, proposé de développer tous les types de tourisme  durable (montagne, sport, randonnées, tourisme écologique et culturel et  autres), d’encourager l’investissement touristique par le biais de  motivations fiscales et d’intensifier les opportunités de coopération avec  les pays leaders dans ce domaine. Par ailleurs, ils ont mis en exergue l’importance de la numérisation du  secteur du tourisme et de l’artisanat dans la gestion des dossiers et des  programmes sectoriels afin de simplifier les procédures administratives  relatives à l’investissement, en recommandant le renforcement du travail  commun entre les secteurs qui ont un impact sur le développement du  tourisme, à l’instar de ceux de l’environnement, du transport, de la santé,  des collectivités locales, de la formation professionnelle et de la  recherche scientifique.. Les participants à ces assises ont en plus recommandé l’activation du  programme de tourisme de qualité en vue d’améliorer l’offre touristique et  proposé la création d’un cadre juridique et organisationnel pour ledit programme, la modernisation des établissements de formation relevant du  secteur du tourisme et l’actualisation de leurs programmes pédagogiques, en  plus de valoriser le tourisme balnéaire et d’intégrer la culture du  tourisme comme matière dans les écoles algériennes. Ils ont enfin souligné l’importance de la création d’une banque de données  qui comporte les capacités touristiques et foncières de chaque région et la  mettre à la disposition des investisseurs. Les recommandations de ces dernières assises après celles organisées au  Sud et à l’Est du pays seront suivies par des assises nationales qui auront  lieu en décembre, selon la responsable de la communication de l’Agence  nationale du développement du tourisme, Mme Sayah. Les prochaines assises permettront de faire une synthèse de l’évaluation  de la mise en œuvre du schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT)  pour la période 2008-2018, a-t-on conclu.

APS