Logo  
Bannière
Contrôle de la qualité : 5.490 produits alimentaires analysés PDF Imprimer Envoyer

 


Les eaux et boissons, les produits carnés et les laits et produits laitiers et les conserves sont les plus incriminés.

 


Plus de 5.490 échantillons de produits alimentaires ont été analysés à l'échelle nationale durant le premier semestre 2011 au niveau des 19 laboratoires de contrôle de la qualité relevant du Centre algérien de contrôle de qualité et de l'emballage (CACQE). Selon un bilan du centre, ces contrôles, qui ont concerné en majorité les produits alimentaires, ont touché les analyses microbiologiques et physico-chimiques. Les produits les plus incriminés sont les eaux et boissons, les produits carnés et les laits et produits laitiers et les conserves, souligne le CACQE. Les analyses micro biologiques ont révélé 21% des échantillons non conformes aux normes ou aux règlements en vigueur. Les produits les plus incriminés sont les eaux et boissons, les produits carnés, les laits et produits laitiers, sucreries et les céréales et dérivés. Quant aux analyses physico-chimiques, elles ont révélé que 19% échantillons non conformes. Les produits concernés touchent notamment les laits et produits laitiers, les conserves, les produits carnés, œufs et produits dérivés, les eaux et boisons, les fruits secs, les cafés et les vinaigres. D'autres produits sont concernés, il s'agit essentiellement des produits de cosmétiques et d'entretiens ménagères et d'automobiles, précise le bilan. Le CACQE qui a pour missions essentielles, le contrôle analytique des produits, la recherche appliquée relative au contrôle et l'amélioration de la qualité des biens et services, a entamé la réalisation de 20 projets de laboratoires dans le cadre du programme de soutien à la croissance économique. Ces projets, qui devraient renforcer les missions du CACQE en tant qu'acteur essentiel de contrôle et de promotion de la qualité, sont implantés notamment à Bouira, Tissemsilt, Batna, Souk Ahras, Médéa, Djelfa, Laghouat, El Oued, Timmimoun, Bordj Badji Mokhtar, Ain Témouchent, Blida et M'Sila.

 

Vers la création de 20 laboratoires

La réalisation de ces 20 laboratoires a été récemment décentralisée au profit des wilayas concernées, à l'exception des projets de Batna et Tissemsilt dont le taux d'avancement des travaux avoisine respectivement les 95% et 55%, indique le centre. Le CACQE a également bénéficié d'un programme de construction de nouveaux sièges pour les laboratoires opérationnels des wilayas de Sétif, Annaba, Saida, et Bejaia, d'un projet de réhabilitation des laboratoires de Tiaret et Nâama, ainsi que d'un projet de réalisation du nouveau siège de la direction générale du centre. La réalisation de ces structures a été aussi décentralisée à l'exception du projet de Bejaia dont le taux d'avancement des travaux a atteint les 80%, précise-t-on. Un projet de laboratoire national d'essai des produits industriels, implanté dans la nouvelle ville de Sidi Abdalah (Alger) dont l'état d'avancement des travaux a atteint 60%, permettra aussi de renforcer le dispositif déjà existant et dont les missions essentielles porteront sur le contrôle de conformité des produits industriels aux normes en vigueur. Cette nouvelle structure permettra également de contribuer à la lutte contre les produits industriels contrefaits dont les effets néfastes sur la santé et la sécurité des consommateurs et sur l'économie sont considérables.

M. A-A.

 

 

Rechercher

. : : PDF : : .

Sondage multimédia

COMBIEN DE FOIS AVEZ-VOUS CHANGER DE TELEPHONE?
 

Sondage Auto

QUEL TYPE DE CARBURANT UTILISEZ VOUS?
 

PUBLICITE